Projet CASDAR Transition Agro-écologique

Projet CASDAR Transition Agro-écologique

Un projet d'envergure national au Paraclet !

L’année scolaire 2019 a vu la mise en place d’une partie de l’exploitation du Paraclet en semis direct sous couvert. Loin de vouloir suivre les effets de mode, les objectifs sont ici de mesurer les effets directs et indirects de telles techniques (structure et vie du sol, incidences sur les charges de mécanisation et les intrants, etc…), mais aussi d’anticiper les problématiques à venir comme le retrait probable du glyphosate.

Un travail en réseau pour 5 EPL

C’est donc tout à fait logiquement que nous avons intégré au début de cette année scolaire une expérimentation menée en partenariat avec les exploitations de Radinghem, Vervins, Crézancy et Lomme, dans le cadre d’un CASDAR « Transition Agro-écologique ». Le CFA du Paraclet aura l’honneur d’être Chef de Projet et d’accompagner les exploitations.

Au Paraclet, l’expérimentation sera centrée sur les solutions alternatives au glyphosate pour détruire les couverts, avec des modalités déjà testées lors de la semaine 43.

CFPPA-projet-CASDAR-transition-agroecologique-etudiants

Une expérimentation collaborative

Cette démarche s’inscrit comme une composante des enseignements dispensés au sein des formations du Paraclet et peut être tout à fait complémentaire d’autres projets.

Dans cette optique, des bougies poreuses permettant de suivre la percolation de différents éléments seront posées dans le cadre du projet EPA 2. La mise en place de l’outil Be Api avec NATUP permettra par exemple de suivre l’évolution de la qualité de nos sols.

Les interactions sont nombreuses et peuvent permettre à toutes les formations d’en bénéficier : analyse économique des solutions testées, effets agronomiques, qualité de l’eau…